Fabrication d’une bouteille en plastique, mode d’emploi

La bouteille plastique est un des matériaux qui séduit les producteurs de boissons, notamment de par sa légèreté et son coût. Les fabricants de bouteille PET, qui a remplacé le PVC à la fin des années 1990 pour les bouteilles d’eau, ont permis d’améliorer encore cet avantage de légèreté en réduisant d’un tiers le poids des bouteilles avec cette matière. Le polytéréphtalate d’éthylène (PET) est l’un des plus importants polymères au niveau mondial. La production annuelle mondiale du PET avoisine les 60 millions de tonnes dont 16 millions de tonnes pour la fabrication de bouteilles en plastique.

Bouteille plastique PET

Les différents plastiques

La majorité des polymères artificiels sont aujourd’hui produits à partir de pétrole brut, ou de gaz naturel. L’ensemble des matières plastiques créées au niveau mondial utilise environ 4% de la production de pétrole et 1% de celle de gaz.
Il existe différents types de plastique. Parmi les principaux, le PEHD, ou HDPE, polyéthylène haute densité utilisé pour les bouteilles de lait et les flacons de produits liquides d’entretien. Il permet d’obtenir par extrusion-soufflage des bouteilles semi-rigides et opaques.
Le PET est un pétrole raffiné. C’est le matériau le plus utilisé pour les bouteilles d’eau gazeuse car il fait suffisamment barrière aux gaz.
Le PC ou polycarbonate est quant à lui stérilisable, comme le verre, et incassable. Il est utilisé pour les biberons.

Les qualités du PET

Le PET est inerte, ce qui signifie qu’aucun de ses composants ne migre dans le liquide qu’il contient, au premier rang desquels l’eau. Le PET est un matériau qui n’altère pas le goût de l’eau et permet de préserver ses qualités intrinsèques tout en la préservant de toute contamination extérieure. Il garantit la sécurité alimentaire des produits tout au long de leur cycle de vie, de la mise en bouteille à la consommation. Les grossistes de bouteilles PET mettent aussi en avant leur solidité et leur légèreté régulièrement optimisée.

La fabrication d’une bouteille en plastique PET

La fabrication d’une bouteille en plastique commence par le mélange des matières. Les fabricants de bouteilles PET combinent dans un mélangeur des pastilles de PET et des flocons de PET recyclés. Seulement 10 % maximum de flocons recyclés peuvent être utilisés car ils perdent de leurs propriétés. Le mélange est ensuite dirigé vers une machine d’injection qui chauffe à 315 °. L’épais plastique liquide obtenu est injecté à haute pression dans un moule. Les préformes obtenues, les paraisons, durcissent presque instantanément grâce à un système de refroidissement intégré. Selon le moule, les paraisons deviendront des bouteilles de 1,5 l, 2 l, 50 cl, ou d’autres contenances… ainsi que des pots. Les paraisons sont ensuite dirigées vers une machine d’extrusion soufflage. Dans le plastique chauffé, rendu malléable, est insérée une tige qui étire chaque paraison tout en soufflant de l’air chaud à très haute pression. On obtient alors un moule en forme de bouteille durci par un circuit d’eau froide.  Des échantillons subissent des contrôles qualité portant sur l’épaisseur du plastique, sa résistance, ses dimensions, la capacité du récipient, sa résistance à la pression… Enfin, les fournisseurs de bouteilles PET procèdent au conditionnement.

Le recyclage de ce matériau

Le plastique, comme n’importe quel déchet d’emballage, doit être traité pour être le moins nuisible possible à l’environnement. Lorsqu’il est recyclé, le matériau PET est utilisé dans de nombreux domaines. Les matières recyclées utilisées dans la production des bouteilles PET proviennent des résidus de plastique neufs qui subsistent après la fabrication.
Une fois collectés, les bouteilles en PET sont transformées en granulés et servent à la fabrication de nouveaux contenants, mais entrent également dans la composition de vêtements, stylos, vaisselle, sacs, couettes…  En France, plus d’une bouteille sur deux est réinjectée dans le circuit industriel. Des résultats améliorés ces dernières années mais encore loin de ceux des pays  nordiques.

Les plastiques biosourcés

Du PET d’origine végétale (mélasse issue de la transformation de cannes à sucre) est intégré par de grands groupes à la fabrication de leurs bouteilles.
De nouvelles bouteilles en plastique biodégradables sont maintenant fabriquées par quelques industriels. Les regards se tournent vers des biopolymères ou matériaux d’origine naturelle renouvelable comme la « plant bottle» produit à partir de canne à sucre. Il se pourrait aussi que l’avenir des bouteilles soit en polyéthylène-furanoate (PEF), un plastique biosourcé à base d’amidon et de sucre de betterave. Transformé par injection, il possède des caractéristiques au moins égales à celles du PET.


Intéressé par la fabrication des bouteilles en plastique ? Vous aimerez peut-être en savoir plus sur la fabrication des bouteilles en verre. PontEurope se charge d’ailleurs de la commercialisation de ces dernières, que ce soit pour les grosses entreprises ou les micro-brasseries !

Powered by Atypic