fbpx

Fabrication d’une bouteille de bière, de multiples critères

La fabrication d’une bouteille est un process rigoureux et maitrisé qui permet de répondre aux demandes spécifiques de chacun des producteurs de boisson. Pour contenir de la bière, une bouteille devra offrir toutes les garanties de résistance à la pression d’une boisson hautement gazéifiée, de conservation d’un breuvage houblonné, de conformité aux usages du pays… tout en participant à séduire le consommateur. Le contenant doit en effet répondre à un double enjeu à la fois fonctionnel et marketing, d’où le rôle central de la bouteille de bière vide et de ses fabricants dans la filière brassicole.

Fabrication d'une bouteille

Les matériaux des bouteilles, le verre en tête pour les bières

La bouteille en grès est aujourd’hui quasiment oubliée, sauf par les collectionneurs. Pour embouteiller leurs bières, les brasseurs lui préfèrent les bouteilles en verre, un matériau issu de matières premières naturelles et dont la recyclabilité est infinie. De plus, l’aspect lisse du verre convient parfaitement à l’effervescence de la bière. Pour l’eau, les bouteilles en plastique PET occupent une place grandissante tandis que de nombreuses recherches et développements sont en cours sur la fabrication de bouteilles en plastiques biosourcés.

Les formes  de bouteilles, d’une boisson à l’autre

Imaginées pour une boisson précise, les formes de bouteilles peuvent au fil du temps être reprises pour d’autres contenants en s’assurant que leurs caractéristiques intrinsèques conviennent. Ainsi, certaines formes de bouteilles comme la bouteille champenoise a été empruntée par la filière brassicole au monde du Champagne, notamment pour ses qualités de résistance. La fabrication d’une bouteille Long Neck, d’abord imaginée pour une liqueur, a probablement séduit par ses courbes. Quant à la bouteille en verre Steinie, elle est depuis toujours solidement ancrée dans l’univers brassicole et est même plus spécifiquement attachée au style de bière belge.

Les bouteilles colorées, pas uniquement une question esthétique

Sur un rayonnage, une bouteille en verre blanc peut mettre en valeur la texture et la couleur d’une boisson. Mais une bouteille en verre transparent, et dans une moindre mesure une bouteille de verre verte, peut également nuire gravement à la conservation de la bière. Pour les bières houblonnées et plus encore celles généreusement houblonnées comme les IPA, seules les bouteilles en verre brun garantissent la bière d’une altération causée par la lumière. Voilà pourquoi les brasseurs artisanaux, davantage enclins à jouer avec les houblons que la plupart de brasseurs industriels ont de préférence recours à des bouteilles colorées brunes.

Les systèmes de fermeture, autre étape dans la fabrication d’une bouteille

Le choix du système de fermeture des bouteilles doit lui aussi être réfléchi en fonction de la façon dont la boisson est à la fois produite et consommée et de la durée de vie des bouteilles. Pour des bouteilles réutilisables et/ou des boissons dont la consommation intervient en plusieurs temps, les bouchons mécaniques pour bouteilles percées ou non et les bouchons à vis sont conseillés. Pour une fermeture hermétique d’une bouteille normalement à usage unique, la capsule est la plus fréquemment utilisée.

Les contenances des bouteilles liées aux pays

Autre critère à prendre en considération dans la fabrication d’une bouteille, la contenance autant liée aux habitudes culturelles qu’aux modes de consommation. Ainsi, dans les pays où la bière fait partie intégrante du capital culturel, les formats standards de consommation, la pinte de 50 cl notamment, sont supérieurs à ceux des pays qui portent une attention nouvelle à la bière, comme La France. A côté des formats de bière individuels de 25 cl ou 33 cl, les bouteilles à partager de 75 cl font échos à la place qu’occupent de plus en plus régulièrement la bière à l’apéritif

Powered by Atypic